Colloque International : «  Présences ovidiennes »

Les 8, 9 et 10 novembre 2018

MSH de Clermont-Ferrand, amphi 219

Organisé par le Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique (CELIS, EA 4280 – Université Clermont Auvergne) et le Centre de recherches André Piganiol-Présence de l’Antiquité

sous la direction de Rémy Poignault et Hélène Vial

Ce colloque se définit comme le point d’orgue des manifestations qui, en France, en Europe et dans le monde, ont célébré en 2017 le bimillénaire de la mort d’Ovide ; il en constitue à la fois le prolongement et la mise en perspective. Il se propose en effet, trente-sept ans après le colloque « Présence d’Ovide » organisé à Tours par Raymond Chevallier et dans le même cadre, celui du Centre de recherches André Piganiol-Présence de l’Antiquité, de dresser un bilan de l’évolution de la présence ovidienne, ou plutôt des présences ovidiennes, pendant ces dernières décennies où Ovide a à la fois si fortement occupé le champ de la recherche et si abondamment nourri l’art sous toutes ses formes ; bilan qui se veut ancré plus largement dans une réflexion allant de l’époque d’Ovide jusqu’à nos jours.

Le colloque se développera selon quatre axes :

1. Il s’agira d’abord de retracer l’histoire de la lecture critique d’Ovide, à la lumière des manifestations scientifiques de l’année 2017 et, plus largement, des années 1980-2017, mais en prenant en compte cette histoire dans sa totalité, depuis les textes écrits par Sénèque le Rhéteur et Quintilien ;

2. Nous consacrerons ensuite une séquence à l’évolution des traductions d’Ovide au fil des siècles, convergeant vers la question « Comment traduire Ovide aujourd’hui ? », plusieurs traducteurs étant appelés à témoigner de la nature spécifique de leur travail sur un auteur déjà tant de fois traduit ;

3. Un troisième temps portera sur l’histoire de la réception littéraire d’Ovide, envisagée dans toute son étendue chronologique, depuis l’Antiquité jusqu’aux réécritures contemporaines de l’œuvre ovidienne ;

4. Enfin, une ouverture intellectuelle en même temps que géographique sera proposée, puisqu’un dernier volet, accueilli matériellement par l’un ou l’autre des deux châteaux auvergnats très ovidiens de Villeneuve-Lembron et de Chareil-Cintrat – et donnant donc au colloque un fort ancrage local que les trois premiers volets auront d’ailleurs pu contribuer à esquisser –, portera sur la présence de l’œuvre d’Ovide dans les arts – peinture et sculpture, mais aussi danse, cirque, etc. – depuis l’Antiquité jusqu’aux variations les plus contemporaines.

Les actes du colloque feront l’objet, comme ceux de « Présence d’Ovide » en 1982, d’une publication dans la collection « Caesarodunum » du Centre de recherches André Piganiol-Présence de l’Antiquité.

Les propositions de communication (titre et résumé), accompagnées d’une brève biobibliographie, sont à adresser avant le 15 janvier 2018 à Rémy Poignault (remy.poignault1@orange.fr) et Hélène Vial (hlnvl@free.fr).


Responsable(s) Celis :  Rémy Poignault / Hélène Vial

Équipe(s) de Recherche concernée(s) :  Littératures et représentations de l’Antiquité et du Moyen Âge

Date et lieu

  • du jeudi 8 novembre 2018 au samedi 10 novembre 2018 - lieu : MSH de Clermont-Ferrand, Amphi 219