Cohabiter les nuits urbaines. Des significations de l’ombre aux régulations de l’investissement ordinaire des nuits, Paris, L’Harmattan, 2018, 248 p.

Alain Montandon

Sous la direction de Florian Guérin, Edna Hernandez et Alain Montandon

Résumé : Depuis quelques années, les usages nocturnes de la ville se sont intensifiés face à la mise en place historique d’un couvre-feu. En effet, l’évolution des modes de vie tend vers une désynchronisation des temps sociaux entre eux et avec les rythmes individuels. La qualité des aménagements urbains nocturnes permet cet investissement : développement d’un urbanisme lumière, de services urbains et marchands et ouverture prolongée d’équipements publics et d’infrastructures. L’idée d’une conquête progressive de la ville nocturne par des éléments de la ville diurne fait son chemin. Cependant, ce phénomène a son revers : des conflits de cohabitation se formalisent entre le sommeil et le ludico-festif. En parallèle, cet espace-temps séduit les Villes pour envisager leur régénération. La mise en compétition des métropoles pour l’attractivité urbaine encourage à développer les pratiques touristiques et à la valorisation des espaces patrimoniaux des centres. Pour autant, la fabrique institutionnelle pose des conflits de légitimité à propos des usages (in-)désirables. Se pose la question du droit à la ville la nuit.

Présentation catalogue : Le projet de cet ouvrage est issu de la volonté d’une collaboration interdisciplinaire, interinstitutionnelle et internationale pour consolider le champ des night studies. L’hypothèse est que l’étude de la ville nocturne est susceptible d’apporter des outils méthodologiques et des catégories d’analyse pertinents pour mieux comprendre la ville diurne. Cela implique d’analyser les formes d’occupation des nuits urbaines. La focale porte sur les problématiques de cohabitation qui se posent suite à l’intensification des usages nocturnes, entre sommeil et ludico-festif. En filigrane, se dessinent les problématiques de gouvernance nocturne qui définissent le droit à la nuit.

Références

Paris, L’Harmattan, p. 248 p.

EAN13 : 9782343143422

EAN PDF : 9782140081569

Prix : 25 euros

Année de publication : mars 2018