François  Weigel

François Weigel, docteur en littérature brésilienne / littérature contemporaine, avec les félicitations du jury, à l’unanimité. « Entre réappropriation et fragmentation de l’espace : représentations des grandes villes dans le roman brésilien contemporain (1989 – 2012) », est le titre de sa thèse, qui a été réalisée en cotutelle à l’Université de l’Etat de Rio de Janeiro (UERJ) et à l’Université Clermont Auvergne (UCA), sous la direction de João Cezar de Castro Rocha et Saulo Neiva, et a été soutenue en décembre 2017. Membre associé du CELIS (Centre de recherches sur les littératures et la sociopoétique), à la Maison des sciences de l’homme (MSH) de Clermont-Ferrand. Bénéficiaire de la bourse du REFEB, du Ministère des Affaires étrangères, et d’un contrat doctoral à Clermont, entre 2014 et 2017. A travaillé auparavant comme journaliste culturel au journal Le Monde, où il a tenu un blog, publiant notamment des articles sur la littérature brésilienne. Travaille aujourd’hui comme chargé de mission à l’édition et à la recherche, auprès de l’Institut des Amériques (financé par le CNRS). Parmi ces textes publiés, « A escrita dos não-lugares em Naissance d’un pont (2010) de Maylis de Kerangal, e Eles eram muitos cavalos (2001) de Luiz Ruffato », in Annales de l’Abralic, Rio de Janeiro, septembre 2016 ; ou encore la traduction du livre de João Cezar de Castro Rocha, Cultures latino-américaines et poétiques de l’émulation. Littérature des faubourgs du monde ?, Paris, Petra, 2015.

Axes de recherche : littérature contemporaine ; roman brésilien ; voyageurs français au Brésil ; représentation de la ville en littérature ; littérature et migration

Équipe de Recherche :

Liste des publications :

Adresse email : francois.weigel@laposte.net