Ottmar Ette, TransArea. Une histoire littéraire de la mondialisation, Traduction de Chloé Chaudet, Paris, Classiques Garnier, 2019, 443 p.

Chloé Chaudet

Traduction de Chloé Chaudet

Préface de Jean-Marc Moura

Pour la première fois traduit en français, cet ouvrage présente le champ des études transaréales en se fondant sur un vaste corpus littéraire et artistique, principalement francophone et hispanophone. La mondialisation n’y est pas considérée comme un phénomène récent mais comme un processus au long cours, qui se décline en quatre phases depuis l’ère dite de la première modernité. Envisagées selon une perspective transhistorique et transculturelle, les littératures dont il est ici question apparaissent ainsi comme un espace mobile d’expérimentation permettant de figurer, d’interroger et d’éprouver les modalités plurielles de notre existence à l’échelle planétaire.

Références

Paris, Classiques Garnier, 443 p.

Broché, ISBN 978-2-406-08730-4, prix : 39 €

Relié, ISBN 978-2-406-08731-1, prix : 78 €

Année de publication : juillet 2019