Laetitia Hanin

Laetitia Hanin est chercheuse post-doctorale au CELIS de l’Université Clermont Auvergne. Après une thèse consacrée à La Pratique intertextuelle de George Sand, soutenue en 2017 à l’Université Catholique de Louvain sous la direction de Damien Zanone (à paraître aux éditions Classiques Garnier), elle a poursuivi ses recherches sur les poétiques des romancières du XIXe siècle alternativement à l’Université de Montréal (2018-2019) et à l’Université Clermont Auvergne (2017-2018 ; sept. 2019- nov. 2020). Le projet qu’elle conduit a pour titre : « Une histoire de genre. Romans de femmes et intertextualité au XIXe siècle ».

Ses travaux suivent deux directions : d’un côté, la poétique du roman au XIXe siècle, et plus particulièrement les questions de création littéraire, d’héritage littéraire et d’intertextualité au XIXe siècle, et, de l’autre côté, la littérature féminine des XIXe et XXe siècles (George Sand, Mélanie Waldor, Simone de Beauvoir).

Elle a publié une quinzaine d’articles ainsi qu’une édition critique (George Sand, Jeanne, Honoré Champion, 2016) et une monographie (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, Atlande, 2018), et dirigé deux numéros de revue.

CV et Bibliographie