Pascale Auraix-Jonchière

Professeur de Littérature française du XIXe siècle à l’Université Clermont Auvergne

Photo de Pascale Auraix-Jonchière

Après avoir dirigé le Centre de Recherches Révolutionnaires et Romantiques, elle a fondé le CELIS avec Alain Montandon et l’a dirigé de 2006 à 2016.

Elle dirige actuellement le Master Création littéraire et le parcours «Littératures, Poétique, Création (LPC) ».

Spécialiste de Jules Barbey d’Aurevilly et de George Sand. Ses recherches portent sur la réception des mythes et des contes aux XIXe et XXe siècles, sur la poétique de l’espace (notamment les jardins), la poétique des genres (fictions brèves, « romanesque ») et les interactions littérature et sociétés (représentation des bohémiens, du handicap).

  • Elle est directrice-éditrice de la série qui est consacrée à Barbey d’Aurevilly à la Revue des lettres modernes et dirige l’édition des Œuvres romanesques complètes chez Honoré Champion.
  • Elle a fondé et co-dirige deux collections aux PUBP : « Révolutions et Romantismes » (avec Françoise Le Borgne), «Mythographies et sociétés » (avec Hélène Vial).
  • Elle est responsable de la série « George Sand » dans la collection « Études romantiques et dix-neuviémistes » chez Garnier et rédactrice en chef de la revue Sociopoétiques.
Dernières parutions :
  • Sidonia Bauer/Pascale Auraix-Jonchière (Hg./éds): Bohémiens und Marginalität/Bohémiens et marginalité, Künstlerische und literarische Darstellungen vom 19. bis 21. Jahrhundert/Représentations littéraires et artistiques du XIXème au XXIème siècles, Frank & Timme, « Romanistik », Band 30, 2019, 502 p.
  • Revue des Lettres Modernes, série « Barbey d’Aurevilly », Pascale Auraix-Jonchière (dir.), Paris, Garnier, 2019, n° 22, « Barbey d’Aurevilly et la comédie », responsables Mathilde Bertrand et Elise Sorel, 235 p.
  • « La « Blanche Neige » des frères Grimm. Migrations et « transcréations » de la couleur rouge en régime iconotextuel », in La nouvelle jeunesse des contes. Transcréations des recueils de Perrault et des Grimm, Cyrille François, Martine Hennard Dutheil de la Rochère (éds), Lausanne, Unil, Études de Lettres, n° 310, 2019, p. 41-58.
  • « Jules Barbey d’Aurevilly. L’épistolier et la comédie (Lettres à Trebutien) » dans La Revue des lettres modernes, série :« Jules Barbey d’Aurevilly », Pascale Auraix-Jonchière (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2019, n°22, « Barbey d’Aurevilly et la comédie », responsables Mathilde Bertrand et Elise Sorel, p. 95-106.
  • Barbey d’Aurevilly. Mode, vêtements, accessoires et représentations, Pascale Auraix-Jonchière (dir.), Revue des Lettres Modernes, série : « Jules Barbey d’Aurevilly » n° 23, Paris, Classiques Garnier, 2020, 343 p.
  • « Barbey et les robes. De la mode à la poétique », in Barbey d’Aurevilly. Mode, vêtements, accessoires et représentations, Pascale Auraix-Jonchière (dir.), Revue des Lettres Modernes, série : « Jules Barbey d’Aurevilly » n° 23, Paris, Classiques Garnier, 2020, p. 229-248.
  • « Le jardin comme lieu du romanesque au XIXe siècle : Victor Hugo (Les Misérables), George Sand (Le Piccinino, Marianne) », in Colloque Jardin & littérature, Édition des Falaises, 2020, p. 202-214.
  • « Les Contes d’une grand-mère, des écofictions avant la lettre ? », in George Sand et les sciences de la Vie et de la Terre, Martine Watrelot (dir.), Clermont-Ferrand, PUBP, coll. « Révolutions et Romantismes », 2020, p. 245-258.
  • « Vêtures de bohémiennes et effets de marge », in Aux frontières : Roma ils Grenzgängerfiguren der Moderne, Sidonia Bauer, Kirsten von Hagen (dir.), coll. Asthetik(en) der Roma - Selbst und Fremdrepräsentationen Romani Aesthetic(s), Münschen, AVM. edition, 2020, p. 23-43.
  • « De l’hétéroreprésentation à l’autoreprésentation : nature et simplicité dans l’oeuvre de Philomena Franz », dans Asthetik(en) der Roma, Marina Ortrud, M. Hertrampf, Kirseten von Hagen (éd.), München, AVM. edition, 2020, p. 51-65.