Laura Caraballo

Post-doctorante à l'Université Clermont Auvergne (novembre 2020-octobre 2022)
I-SITE CAP 20-25
Programme : InteRRsoc
Projet de recherche post-doctoral :

Le risque naturel au prisme de la bande dessinée (représenter, communiquer, expliquer)

Photo de Laura Caraballo
Photo de Laura Caraballo


Laura Caraballo est commissaire d’exposition, chercheuse et enseignante d’origine argentine résidant actuellement à Paris.
En Argentine elle acquiert, d’abord, une solide formation en histoire des arts visuels et devient enseignante, dès l'obtention de sa Maitrîse à l’Universidad Nacional de La Plata. Elle intègre la chaire d’Histoire des médias et systèmes de communication contemporains dans cette université et reste cinq ans à enseigner sur la communication visuelle et les industries culturelles. Poursuivant ses recherches sur la bande dessinée et ses qualités visuelles, elle soutient sa thèse en Esthétique à l’Université Paris Nanterre en 2016.

Entre 2014 et 2020, elle travaille comme collaboratrice dans plusieurs galeries de bande dessinée à Paris. En tant que commissaire d’exposition, elle co-signe l’exposition collective Briser la glace au Centre national d’art contemporain Le MAGASIN, Grenoble en 2016.
Spécialiste de l’oeuvre d’Alberto Breccia, elle co-curate trois expositions rétrospectives de cet artiste en France et en Argentine, entre 2018 et 2019.
Depuis 2017, elle est chercheuse associée et intervenante à l’École européenne supérieure de l’image à Angoulême.
En 2019, elle rejoint le projet Média BD à l’université Bordeaux Montaigne en tant que post-doctorante. Activiste féministe, elle réalise plusieurs projets autour du féminisme en Amérique du Sud, la bande dessinée et l’auto-édition. Elle curate notamment le projet « El cuerpo en papel y tinta » (Gutter fest, Barcelone, 2019) et l’exposition en ligne Vivantes, nous nous voulons ! La violence de genre dans la bande dessinée et l’auto-édition, visible sur www.albertoprod.fr

Bibliographie de Laura Caraballo