Publication avec le soutien financier du CELIS
 

Les premières montgolfières suscitèrent un extraordinaire enthousiasme dans toute l’Europe, accompagné par un flot de publications techniques, scientifiques, frivoles, théâtrales, satiriques, mystiques, des récits d’aventure mettant en scène un nouveau rapport au monde et aux éléments dans un moment initiatique, tantôt sur le mode de l’affrontement, tantôt sur celui de la communion. L’incarnation matérielle d’un rêve fait de passivité, d’abandon, de libération voluptueuse dans une embarcation instable, quasiment incontrôlable, livrée aux aléas de la météorologie et au caprice des vents, allait de pair avec la découverte de nouvelles perspectives et de nouveaux paysages. L’air avec ses songes et ses cauchemars suscita de nouvelles poétiques (Verne, Jean Paul, Maupassant, Stifter, Hugo, Edgar Poe, Robert Walser et bien d’autres). Plus léger que l’air, telle une plume, livré au souffle du vent comme à celui de l’inspiration, l’aérostat appelle l’imagination et son voyage.

  • Dates
    Paru le 10 décembre 2014, Créé le 10 décembre 2014
  • Éditeur
    Paris, Éditions Orizons, coll. "Universités/Comparaisions", 2014, 184 p.
    ISBN : 978-2-336-29881-8
    Prix éditeur : 19 €